Stéphanie Plum Tome 9 : Les neuf vies de Stéphanie

Publié 10/15/2017 par Flo

Auteur: Janet Evanovich
Editeur: Pocket / 12-21
Nombre de pages:  352

Résumé:

La pétillante Stéphanie Plum s’est lancée sur la piste de Singh : ce jeune Indien fraîchement débarqué aux États-Unis s’est volatilisé après le règlement de la caution d’obtention de son visa.
Problème : c’est Vinnie, le cousin de Stéphanie, déjà en délicatesse financière, qui avait avancé l’argent.
Pour le tirer d’affaire, Stéphanie est prête à tout. Même à bosser avec Ranger, amant d’un soir éconduit, tout en affrontant le retour dans sa vie du charmant Joe Morelli et d’un hamster envahissant…

Mon avis :

Un bon cru! 😉

Stéphanie doit retrouver Singh, un indien nouvellement arrivé  aux Etats-Unis, sous peine que l’agence où elle travaille n’en pâtisse amèrement. Seulement Singh est la pointe de l’iceberg d’un jeu où tous les joueurs meurent et dont Stéph vient bien malgré elle d’intégrer la partie.

Si on y ajoute une famille déjantée qui s’apprête à s’agrandir, les hommes de sa vie qui s’entendant pour la protéger, des gardes du corps qui ne font pas long feu, une nouvelle coupe de cheveux douteuse, un régime protéiné, un voyage à Las Vegas et un chien, vous passerez assurément un bon moment en compagnie de la pétillante Stéphanie Plum.

J’ai bien ri même s’il n’y a pas eu l’habituelle voiture explosée dans ce tome. Stéph sort de son patelin et ça nous change un peu. Lula est toujours aussi hilarante ! Quand au triangle amoureux, il n’y a pas vraiment de changement.

Hâte de lire la suite! 😉

Note : 7.5/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Publicités

Forbidden

Publié 10/14/2017 par Flo

Auteur: Tabitha Suzuma
Editeur: Milady
Nombre de pages: 380

Résumé:

Pourquoi faire quelque chose de si mal peut-il être si bon ? Tu crois que personne ne peut te comprendre, mais tu te trompes. Tu n’es pas seul. Ils disaient qu’on refusait de se mêler aux autres, qu’on n’avait pas d’amis. Mais ils se trompaient. On était là l’un pour l’autre. Il était ce que j’avais de plus précieux au monde. Qu’est-ce qui leur permet de dire que notre amour est monstrueux ? On n’a fait de mal à personne.

Il est mon âme-sœur, ma raison d’être. Il est aussi indispensable à ma vie que l’air que je respire. J’ai toujours su que je l’aimais plus que tout au monde, et que l’amour que je lui portais n’était pas simplement fraternel.

Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Élevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n’ont d’autre choix que d’élever seuls le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ?

Mon avis :

Une putain de claque dans la gueule! 😉 Désolée pour mon langage familier, mais c’est exactement ce que je ressens!

Lochan 17 ans et Maya 16 ans s’occupent comme ils peuvent de leurs frères et sœurs cadets depuis que leur père est parti il y a quelques années. C’est principalement la faute à leur mère qui ne pense qu’à sortir en soirée, se trouver un nouveau mec et boire… beaucoup. Logan paralysé par sa timidité maladive ne vit que pour sa fratrie et surtout pour Maya pour qui il finit par se découvrir des sentiments autres que fraternels. Sentiments d’ailleurs partagés par cette dernière.

Seulement un frère et une sœur n’ont pas le droit de s’aimer. C’est non seulement immoral, mais c’est surtout répréhensible par la loi, alors ils vont tout faire pour trouver des solutions… même en sachant qu’il n’y en a pas.

Le sujet de l’inceste est un choix dangereux (et osé) car le lecteur part forcément avec un à priori négatif sur la question. Toutefois l’auteure a fait un travail d’orfèvre avec ce roman et quand je lis ce livre, à aucun moment je ne vois le mal… juste une histoire d’amour tout ce qu’il y a de plus innocent, pur et beau. C’est écris avec beaucoup de détails sur l’environnement instable de cette famille qui est sans aucun doute un élément qui a favorisé cette délicate situation. Les personnages ne sont pas en restes, particulièrement avec le combat intérieur de ce pauvre Lochan pour résister… quitte à s’en rendre physiquement malade.

C’est un livre bouleversant avec une fin larmoyante (je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler) et que je ne peux que recommander. Mais attention aux fans de happy end, passez votre chemin. En même temps, je n’imagine pas une histoire d’inceste bien se terminer. Je pense que l’auteure a du se rejouer 100 fois la fin dans sa tête avant de l’écrire… Je n’aurais pas voulu être à sa place, sachant que mon sujet ne permet pas d’écrire ce que je veux sous peine d’être classé dans les œuvres dites immorales.

En tout cas je tire mon chapeau à Tabitha Suzuma et je vais la suivre de prés désormais! 😉

Note : 9.5/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Charley Davidson tome 8 : huit tombes dans la nuit

Publié 10/09/2017 par Flo

Auteur: Darynda Jones
Editeur: Milady
Nombre de pages: 379

Résumé:

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi.

Avec douze chiens de l’enfer à mes trousses, il n’y a qu’un seul endroit où je pouvais me réfugier : un vieux couvent à l’abandon. Mais m’y terrer pendant des mois, enceinte jusqu’aux oreilles, n’a rien d’une sinécure. D’autant que Reyes semble malade même s’il me jure qu’il va bien. Heureusement, je ne manque pas d’amis. Et j’aurai bien besoin d’eux, parce que ce qui s’annonce a de quoi surprendre n’importe qui, même moi !

Mon avis :

Nous retrouvons une Charley enceinte jusqu’au bout des ongles! 😉

Assiégés par les chiens de l’Enfer, Charley et Reyes ont passé plusieurs mois enfermés dans un couvent… en terre consacrée. Seulement l’inactivité lui monte à la tête tandis que Reyes est plus chaud ( et ce n’est pas un jeu de mots) que jamais. Alors quand sa copine du FBI lui propose un cas, elle compte bien le résoudre entre un accouchement, un mariage et une attaque de Lucifer!

Seulement il y a bien d’autres choses à prendre en compte : une insomnie persistante, un M. Wong qui décide de dévoiler son jeu, le retour des bikers, des parents biologiques prêt à tout pour voir leur fils, une belle mère non reconnaissable, des fantômes espions et bien évidement : un trou mal placé!

Mais le plus important est que nous pouvons enfin savourer l’arrivée de Pépin! C’est un tome de transition à mon sens. Un tome nécessaire, mais qui manque un peu de peps. Ce n’est donc pas mon préféré, mais l’écriture reste de qualité et l’humour garde aussi une place prépondérante. Le fin promet encore plusieurs tomes d’aventures délicieuses pour notre couple de chouchous!

Je ne tarderai pas à lire le 9…

Note : 7.5/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Scotland Street

Publié 10/05/2017 par Flo

Auteur: Samantha Young
Editeur: J’ai lu
Nombre de pages:  384

Résumé:

Shannon MacLeod s’est toujours entichée de bad boys. Jusqu’à ce que son dernier petit ami lui fasse vivre un calvaire, faisant voler ses repères en éclats. Déterminée à faire table rase du passé, elle s’installe à Édimbourg et décroche un job dans le studio de tatouage le plus couru de la ville. Mais voilà, le gérant n’est autre que le diable en personne. Ténébreux, séduisant, sûr de lui, Cole Walker incarne tout ce que Shannon fuit. Hors de question donc, de céder à ses avances. Pourtant, sous ses airs de méchant, Cole est un type bien. Carrément irrésistible même…

Mon avis :

C’est toujours un plaisir de retrouver la bande d’Édimbourg! 😉

Shannon a tellement était déçu par les hommes qui lui ont coûté si cher, qu’elle craint son patron à son nouveau boulot dans un salon de tatouage. En effet, Cole a tout du bad boy à la langue bien pendue et au sex appeal indéniable. Mais pas question de coucher avec ce charmeur… Du moins en théorie, car en pratique tout est bien différent : il n’a rien à voir avec son apparence. Shannon va donc devoir revoir sa conception de l’homme et apprendre à faire de nouveau confiance. Difficile mais pas impossible pour cette femme forte. 😉

Je dois admettre que ce n’est pas mon tome préféré de la saga, mais l’écriture est toujours d’excellente qualité. Les personnages sont toujours vraiment bien décrits, pourtant j’aurais préféré avoir Cole comme héros (avec son ressenti) plutôt qu’une inconnue (même si elle est très bien) dans cet opus. L’intrigue est bien construite (un peu simpliste dans certains passages) et j’avoue que la fin m’a même étonnée. J’ai retrouvé tous les personnages avec plaisir, toutefois ils commencent à se faire nombreux et avec les enfants je reconnais me mélanger un peu les pinceaux…

Affaire à suivre! 🙂

Note : 7.5/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Les vauriens de Havisham 3 : Belle et rebelle

Publié 09/28/2017 par Flo

Auteur: Lorraine Heath
Editeur: J’ai Lu
Nombre de pages:  416

Résumé:

Célibataire endurci, Killian St. John tombe des nues lorsque son toqué de père lui annonce son projet délirant. Puisque Killian refuse de perpétuer la lignée, il a décidé de se remarier… avec une veuve, recrutée par petites annonces. Dans la foulée, Killian voit débarquer au domaine la belle Portia Gadstone, dont la sensualité provocante lui donne le vertige. Manifestement, c’est une aventurière qui cherche à profiter d’un vieux fou. Alors tant pis, il va se sacrifier : c’est lui qui l’épousera. Ainsi son père aura cet héritier tant désiré et lui, Killian, jouira des charmes de cette rousse incendiaire et l’empêchera de nuire.
Mais bien des secrets n’ont pas encore été révélés…

Mon avis :

Un tome 3 un peu moins réussi, mais tout de même plaisant! 😉

Quand le père de Locke décide de se remarier avec une veuve de 25 ans qui a répondu à son annonce, il en est certain : le comte a vraiment perdu la tête. Et pour le protéger il ne lui reste qu’une chose à faire : l’épouser à sa place. Portia est désespérée, c’est pourquoi elle a répondu cette annonce de mariage avec un vieux fou. Ainsi elle sera protégée! Seulement il n’était pas prévu qu’elle se marie avec son charismatique et anti-conformiste de fils! Heureusement pour l’un comme pour l’autre, même si leur relation est incandescente, il n’est pas question d’amour ici… du moins en théorie!

Des personnages toujours aussi attachants et pleins de bons sentiments ainsi qu’une critique cinglante de la société anglaise sont toujours présents dans ce tome. J’ai noté peu de rebondissements dans cette intrigue qui reste plaisante, mais est loin d’être inoubliable.

En définitive le moins bon des 3 opus à mon goût.

Note : 7/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Les ladies de Lantern Street 1 : Le mystère de Crystal Gardens

Publié 09/25/2017 par Flo

Auteur: Amanda Quick
Editeur: J’ai Lu
Nombre de pages:  375

Résumé:

En apparence, Evangeline Ames est une simple demoiselle de compagnie. En réalité, grâce à ses capacités extrasensorielles, elle est détective au sein d’une agence un peu spéciale. Victime d’une tentative de meurtre, elle est contrainte de se cacher à Crystal Gardens, un immense domaine où un botaniste fou a mené d’étranges expériences avant d’être tué. Evangeline se croyait à l’abri, elle découvre que la mort rôde dans ces jardins hantés par des forces maléfiques. Et le charme de Lucas Sebastian, le propriétaire des lieux, n’est pas le moindre des dangers qui la guettent…

Mon avis :

Une nouvelle saga mêlant historique et ésotérisme peu convaincante! 😦

Evangeline, un agent spécial, aux pouvoirs extra-sensoriels, se réfugie à côté d’un jardin extrêmement captivant (au sens ésotérique du terme) suite à une tentative de meurtre. Elle rencontre le nouveau propriétaire du domaine de crystal garden, le ténébreux mais non moins sexy Sébastian qui compte bien découvrir qui a tué son prédécesseur.

Le couple va s’associer pour découvrir les sombres secrets que recèlent ce domaine tout en enquêtant sur qui veut assassiner la belle Evangeline. Un enquête qui les rapprochera… à plus d’un titre!

Alors comment dire : j’adore les touches de pouvoir (ou autre magie) qu’il y a dans certaines romances historiques, mais là je dois avouer que c’est trop flou, trop peu explicite, trop improbable et surtout trop brouillon. Du coup, si on y ajoute par dessus, non pas une mais deux intrigues farfelues de meurtres à résoudre… je dit non! Cela gâche même l’écriture et nos héros qui pourraient être pourtant sympathiques.

J’ai eu du mal à terminer ce livre et je ne lirai certainement pas la suite, tellement ce tome m’a fatigué.

Note : 5.5/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Reapers Motorcycle Club 4 : Défenseur

Publié 09/21/2017 par Flo

Auteur: Joanna Wylde
Editeur: Milady
Nombre de pages:  480

Résumé:

Lui pardonnera-t-elle d’être un biker ?

Entrepreneuse spécialisée dans le nettoyage, London Armstrong s’occupe de la fille de sa cousine qui, âgée de dix-huit ans, est une vraie tête brûlée. Un jour, London rencontre le veuf et inconsolable Reese Hayes, président des Reapers, qu’elle trouve aussitôt attirant. Même si celui-ci ne cache pas son envie de la mettre dans son lit, elle n’oublie pas qu’il est aussi un malfrat et un criminel. Mais quand sa cousine se retrouve impliquée dans un trafic de drogues, London s’aperçoit que Reese pourrait bien être le seul homme en mesure de l’aider. Jusqu’où est-elle prête à aller pour sauver sa famille ?

Mon avis :

Un tome passionnant! 😉

Picnic est le chef des Reapers. Veuf depuis 6 ans, il refuse de prendre une nouvelle régulière et collectionne les plan culs pour mieux s’occuper de ses frères et de ses 2 filles. London est la patronne d’une entreprise de nettoyage. Divorcée, elle s’occupe seule de la fille de sa cousine depuis des années. Dire que Jessica lui pose des soucis est un doux euphémisme… C’est pour la sortir d’un mauvais pas qu’elle demande de l’aide à un de ses employeurs : Picnic. A partir de là, nos deux héros vont se jeter à corps perdu dans un début de relation aussi intense qu’incertain. En effet, les ennemis des Reapers sont nombreux et prêts à tout pour les abattre, même à utiliser l’amour de London pour Jessica.

Toutefois, si London venait à trahir Picnic, pourrait-il le lui pardonner… le club pourrait-il la laisser vivre?

C’est encore dans un monde fait de violence, de coups bas et d’un langage cru que nous atterrissons pour ce tome particulièrement sombre. Mais je me suis régalée de ce couple tout à fait aux antipodes. Ils sont touchants et extrêmement bien assortis je trouve. Et le petit plus, c’est que ce ne sont pas de jeunes. Comme quoi on peut (re)trouver l’amour même à la quarantaine! Il n’y a pas d’âge.

Je vais m’empresser de lire la suite sur Painter! 😉

 Note : 8/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉