Seigneurs

Tous les articles tagués Seigneurs

Les seigneurs de l’ombre tome 13 : La captive du démon

Publié 11/22/2017 par Flo

Auteur: Gena Showalter
Editeur: Harlequin
Nombre de pages: 384

Résumé:

Ses cheveux noirs tombent sur ses épaules. Son corps musclé est couvert de tatouages. De ses yeux sombres, pailletés de points lumineux, il observe lentement Cameo, puis, prenant son visage entre ses mains, murmure d’une voix rauque : « Je suis Lazarus, celui que tu cherches. »
Tremblante, Cameo reconnaît l’homme qui, chaque nuit, lui rend visite et la fait frémir de désir. Pourtant, le cœur brisé, elle tente d’échapper à son étreinte. Car Misère, le démon qui l’habite, l’a dépouillée de son humanité, de sa joie et de ses espoirs. Chaque jour, il instille en elle son poison et la contraint à faire souffrir tous ceux qui osent l’aimer…

Mon avis :

Un tome décevant ! 😦

Avant de commencer, je tiens juste à faire remarquer que le titre n’indique même plus l’appartenance à la série des seigneurs de l’ombre et je suis un peu surprise (et désappointée).

Notre dernier seigneur de l’ombre encore célibataire, la belle Caméo, porteuse du démon Misère se retrouve dans un autre monde à la recherche de Lazarus, un inconnu qui ne lui paraît pourtant pas si inconnu que ça… De son côté, Lazarus est obsédé par son âme sœur Caméo qu’il ne peut se permettre d’approcher sous peine de se cristalliser entièrement… Gros dilemme! Et quand en plus le boite de Pandore refait surface et que les camps opposant Hades et Lucifer se préparent à la guerre, il est compliqué pour ce couple de se retrouver. En bien sûr, je ne parle pas de Misère qui empêche Caméo de voir la vie du bon côté…

Un tome intéressant car l’intrigue générale avance mais honnêtement je n’ai pas accroché à ce couple. Trop de non dits qui compliquent inutilement l’histoire à mon sens. Une série qui commence à s’essouffler, j’ai l’impression…

Je n’ai plus guère envie de poursuivre cette saga, si ce n’est pour William/Gilly!

Note : 6.5/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Les seigneurs de l’ombre tome 12 : Le voyageur de l’obscur

Publié 12/19/2016 par Flo

Auteur: Gena Showalter
Editeur: Harlequin
Nombre de pages: 467

Résumé:

Après avoir passé des siècles dans les geôles de Lucifer, Baden est de retour sur terre. Pourtant, sa liberté n’est qu’illusoire, car il est dominé malgré lui par deux maîtres qui lui imposent leur loi : Destruction d’abord, le démon qui le hante et le pousse toujours à plus de violence. Hadès ensuite, le roi des enfers, qui le traite comme son esclave et lui impose des missions de plus en plus périlleuses. Chargé de s’emparer d’une mystérieuse pièce aux puissants pouvoirs, Baden se présente ainsi chez Aleksander, un homme d’une cruauté et d’une violence inouïes, qui vient d’épouser sous la contrainte Katarina, une jeune humaine. Choqué par cette union, mais aussi séduit par la beauté de Katarina, Baden enlève la jeune femme et la conduit à la citadelle des seigneurs de l’ombre. Cependant, loin de lui être reconnaissante de l’avoir sauvée, Katarina semble craindre Baden presque autant que son monstrueux mari et ne songe qu’à s’enfuir…

Mon avis :

Je ne vous présente plus les seigneurs de l’ombre! 😉

On suit dans ce tome Baden et Katarina. Il est un seigneur de l’ombre qui ne supporte plus le contact physique, et qui est possédé par un démon. Elle est une humaine qui se sacrifie en épousant un monstre pour sauver les amours de sa vie : ses chiens. Non, ne rigolez pas ! 😉

Quand Baden dérange le mariage de Katarina pour récupérer un objet qui appartient à son mari pour le compte d’Hadès, Baden sauve Katarina bien malgré lui. Les deux vont faire équipe : lui pour récupérer l’étrange objet et elle pour sauver ses chiens. Le tout en tentant d’échapper aux coups fourrés de Pandore et de Lucifer…

Mais bien vite le désir et les sentiments s’en mêlent…

C’est un tome avec un certain nombre d’incohérences (dont la plus énorme est sans aucun doute le fait que Lucifer laisse la vie sauve à Katarina), qui reste toutefois plaisant à lire du fait des personnages bien construits.

On retrouve des passages avec Caméo et Gilly (avec William et Puck) qui promettent encore de belles aventures. Qui sera le suivant? J’espère Gilly! 😉

Note : 7/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Les seigneurs de l’ombre tome 11 : L’amour maudit

Publié 02/15/2016 par Flo

Auteur: Gena Showalter
Editeur: Harlequin
Nombre de pages: 449

Résumé:

Comme tous les Seigneurs de l’ombre, Torin est le gardien d’un démon : Maladie, à cause duquel il transmet les pires fléaux à ceux qu’il touche. Peste, choléra… tout le monde est contaminé. Les femmes surtout, avec lesquelles Torin ne peut avoir de rapport amoureux sans les contaminer irrémédiablement.
Condamné à la solitude, Torin semble s’être accommodé de son destin. Jusqu’au jour où sa route croise celle de Keeley. Venue des Enfers, celle que l’on surnomme la Reine de Sang sait comment lever la malédiction qui pèse sur les Seigneurs. Mais pour cela Torin doit la conduire dans leur citadelle. Une mission quasi impossible tant Keeley éveille en lui un désir irrépressible…

Mon avis :

Toujours un plaisir! 🙂

Nous suivons les aventures de Torin, seigneur de l’ombre enfermant le démon maladie en lui. C’est un personnage qui est là depuis le début mais qui a dû attendre onze tomes avant d’avoir sa propre histoire. Et sachant qu’il ne peut toucher personne sous peine de la contaminer et déclencher une épidémie… il est vraiment touchant!

Emprisonné à Tartarus, il y rencontre un conservatrice, la dernière de son espèce, une espèce extrêmement puissante dont les pouvoirs dépassent même ceux de puissants Dieux! La dénommée Keeley ou « reine de coeur » est connue de tous les immortels pour être aussi dangereuse que soupe au lait… Elle s’évade de Tartarus avec l’unique idée de se venger de Torin et de l’être qui l’a faite enfermer.

Toutefois cela ne se passe pas comme prévu, ils combattent des ennemis communs et se touchent tant le désir les imprègnent! Et Keeley tombe malade… mais elle s’en remet, avant de retomber malade quand ils cèdent de nouveau à leur désirs… Et cela va continuer et à chaque fois c’est la même rengaine: Torin se promet de ne plus la toucher, Keeley lui affirme que ce n’est pas grave, Torin cède, Torin s’en veut… Je dois avouer que ça m’a un peu lassé cette répétition…

Toutefois l’écriture est toujours sympa ainsi que la description des mondes. On retrouve la grande famille des seigneurs de l’ombre avec plaisir (surtout Anya) et les prémices des prochaines histoires donnent l’eau à la bouche : Baden, Caméo et celui que j’attend particulièrement William et Gilly!

En conclusion, pas mon préféré mais toujours une lecture passionnante ! 🙂

Note : 7/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Les seigneurs de l’ombre tome 10 : L’oracle des ténèbres

Publié 05/23/2014 par Flo

Auteur: Gena Showalter
Editeur: Harlequin
Nombre de pages: 416

Résumé:

Dans la forteresse interdite, les Seigneurs de l’ombre ont presque tous trouvé une compagne. Seul Kane, guerrier solitaire, maudit chaque jour Désastre, le démon qui l’habite et transforme chacun de ses actes en catastrophe, l’empêchant ainsi de trouver l’âme sœur. Désespéré par la perspective de vivre seul pour l’éternité, il consulte les oracles de la citadelle et découvre qu’une femme l’attend quelque part : une femme aux cheveux blonds comme les blés.
Bien décidé à trouver celle qui lui est destinée, Kane se lance alors à sa recherche, bravant tous les dangers. Mais, un jour, après un combat suicidaire contre des créatures infernales, il est sauvé par une inconnue qui disparaît aussitôt, ne lui laissant que le souvenir de sa beauté féerique. Et de sa magnifique chevelure d’ébène…

Mon avis :

J’ai dégusté le dernier tome d’une série de Bit Lit qui n’a cessé de s’améliorer depuis ses débuts! 😉

Et cette fois-ci c’est au tour du seigneur de l’Ombre Kane de passer à la moulinette des affres de l’amour.

Kane gardien du démon Désastre (et une fois n’est pas coutume ce dernier est vraiment antipathique et ne supporte pas l’attachement de notre beau héros pour « clochette ») doit affronter le  traumatisme du à son passage en Enfer et c’est une fée, Joséphina qui va le guider va la rédemption. Cette dernière ayant elle même des problème au pays des fées « Séduire », ils vont s’entraider non sans un début difficile.

C’est plutôt rare de voir une auteure écrire sur le viol masculin subit par un guerrier et je trouve cela rafraîchissant. C’est bien traité sans tomber dans le dramatique… 🙂

Quand à Joséphina, elle fait partie des héroïnes douces, gentilles, possédant un grand coeur et qui ne se rendent pas compte de la résistance qu’elles possèdent. Je dois bien admettre qu’elle m’a bien émue. Et nous découvrons pour la première fois dans cette saga le monde des fées. Coutumes très médiévales à mon goût mais encore une fois Gena Showalter a su décrire cette nouvelle dimension avec beaucoup d’attention.

Le plus de l’histoire c’est le rôle conséquent de William, idéal en éternel emmerdeur blasé de tout, ainsi que les problèmes que vont apporter sa marmaille maléfique… Ce type m’intrigue et j’ai hâte de lire le tome le concernant.

Nous avons bien évidement des interludes agréables qui nous aiguillonnent  pour la suite des aventures : Caméo et Lazarus, Torin et Mari…

En conclusion, un très bon opus ! 🙂

Note : 7.5/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Les seigneurs de l’ombre tome 9 : La passion captive

Publié 03/30/2014 par Flo

Auteur: Gena Showalter
Editeur: Harlequin
Nombre de pages: 480

Résumé:

Paris, seigneur de l’ombre bagarreur, est possédé par le démon de la luxure. Un hôte exigeant qui le contraint chaque nuit à coucher avec une femme différente avant de l’abandonner au matin. Mais cette fois Paris n’est pas décidé à obéir à son démon. Car il est tombé amoureux de Sienna, une guerrière farouche et magnifique avec qui il a déjà passé une nuit autrefois, et qu’il compte bien faire sienne à nouveau… Pourtant, en dépit de sa détermination, Paris va devoir surmonter plusieurs obstacles avant de retrouver Sienna. D’abord parce que celle qu’il désire plus que tout — surtout depuis qu’il sait qu’elle est inaccessible — est prisonnière de Cronos, le roi des titans. Ensuite, parce que son démon s’oppose radicalement à ses vœux de monogamie. Enfin, et surtout, parce que l’homme qu’il était lorsqu’il l’a séduite ne lui a sans doute pas laissé un très bon souvenir…

Mon avis :

Je récupère enfin mon mon retard sur une de mes séries préférées : les seigneurs de l’ombre! Et ce fut un véritable plaisir comme d’habitude… 😉

Enfin l’histoire de Paris et Sienna trouve un dénouement et quel dénouement!

Les personnages et les histoires s’entremêlent avec délice : Paris et Sienna, Galen et Légion, Zacharel, Viola mais également Kane…

L’histoire prend un tournant radical et signe le début de nouvelles aventures avec une multitude de nouvelles têtes.

L’écriture est bien soignée, fluide et j’ai l’impression que les scènes sexuelles détaillées perdent peu à peu de leurs places face à quelque chose de plus sous-jacent, avec une tension omniprésente…

Je ne vais guère tarder à lire le tome 10 sur Kane maintenant que j’ai de nouveau goûté au monde fantastique et attractif (un peu comme l’ambroisie!) de Gena Showalter…. 🙂

Note : 7.5/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Les seigneurs de l’ombre : l’appât du désir

Publié 08/07/2013 par Flo

Auteur: Gena Showalter
Editeur: Harlequin
Nombre de pages: 60

Résumé:

Humiliée, blessée, suppliciée ! Dans la prison où elle croupit depuis des jours, Nikè laisse la colère la submerger. Comment a-t-elle pu se laisser piéger par Atlas, son ennemi de toujours ? Atlas, titan magnifique et cruel qui, non content de l’avoir jetée sans ménagement dans une geôle sinistre, a tatoué dans son dos les cinq lettres de son nom… Mais alors qu’elle cherche comment échapper à sa prison et se venger de son geôlier, ce dernier apparaît et l’observe en silence, un sourire narquois aux lèvres. Et, brusquement, dans les yeux d’Atlas, Nikè surprend une lueur étrange. Un éclair de désir qui lui redonne espoir et la fait jubiler intérieurement. Car pour vaincre Atlas, elle sait désormais qu’il ne lui reste qu’une chose à faire : le séduire…

Mon avis :

Encore un petit récit en dehors de l’histoire des personnages principaux, à priori destinée uniquement à une clientèle utilisant l’E-Book. Le concept est pas mal, simplement en le lisant je crie « à l’arnaque! ».
L’histoire sur des personnages, sans consistances soit dit en passant, est terriblement invraisemblable! Comment peut-on détester pendant des centaines d’années quelqu’un et puis un jour on se réveille et on réalise : « mais en fait je l’aime! ». Ridicule! 😦
Je suis plutôt fan de la série et en lisant ce livre j’ai eu l’impression qu’on me prenais pour une idiote (ou un porte monnaie)! Cela me donne l’impression de vente « coûte que coûte » et c’est bien dommage, d’autant plus que j’ai quand même apprécié le principe du prélude dont je vous ai précédemment parlé.

Toutefois cela ne doit pas vous empêcher de vous pencher sur cette série!

Passage culte :

Rien ne m’a spécialement marqué!

Note : 3/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉

Les seigneurs de l’ombre prologue : la porte du destin

Publié 08/07/2013 par Flo

Auteur: Gena Showalter
Editeur: Harlequin
Nombre de pages: 110

Résumé:

Dans le royaume de Lucifer, une horde de démons tente par tous les moyens d’échapper aux flammes de l’enfer. Heureusement, une paroi se dresse entre eux et le monde des humains, muraille réputée infranchissable et gardée par un humain, Géryon, et une déesse, Kadence, créature magnifique et inaccessible. Chaque jour, cette dernière vient vérifier la solidité du mur, sous l’œil admiratif de Géryon qui se meurt d’amour pour elle sans avoir jamais osé lui parler. Mais ce jour-là, c’est la déesse, la première, qui adresse la parole à Géryon. Elle a besoin de son aide car, dans la muraille, elle a remarqué une faille. Un portail qui s’agrandit de jour en jour et par lequel les démons essayent de s’infiltrer pour aller hanter le monde des humains…

Mon avis :

Comment tout a commencé ? Comment les démons ont finit par cohabiter dans le corps de leurs gardiens? La saga des seigneurs de l’ombre avec ses 8 tomes, reste à l’heure actuelle une valeur sûre de la Bit Lit et l’auteur a eu l’idée sympathique d’un petit tome qui expliquerait le commencement de la saga.

L’idée est bonne et le scénario plus que plausible. Cependant je suis mitigée quand au sentiment que la fin m’inspire. Du coup je ne suis pas sûre que ce prélude soit bien nécessaire. L’auteur a sans doute voulu faire plaisir à ses lecteurs, cependant je reste un peu sur ma faim.
Par contre je lui donne un bon point pour le héros plutôt anticonformiste par rapport aux mâles habituels de ses livres. Un démon, un vrai : des poils, des cornes… la totale. Et pourtant il ravit le coeur d’une sublime déesse. Pour une fois le physique ne fait pas tout! 😉

La bonne surprise provient également du bonus de la fin. Une interview de l’auteur des ombres de la nuit, Kresley Cole à sa copine Gena Showalter. Très instructif et divertissant.

Les fans de cette série seront sans aucun doute adeptes de la saga des Ombres de la nuit.

Passage culte (la toute fin du dernier chapitre qui aurait pu servir de prologue au tome 1) :

 » Satisfaits, les dieux confièrent la boîte à Pandore, la plus farouche guerrière de son époque. Mais ça, c’est une autre histoire… »

Note : 6/10

N’hésitez pas à donner votre opinion 😉